Soutenons la liberté d’expression et les voix des jeunes dans les médias!

Hier soir je mangeais avec une amie de l’université. En quelque sorte, elle a le Saint-Graal– un travail de journaliste, temps plein, bien rémunéré, syndiqué, où selon toute évidence les employés sont bien traités et le salaire rentre en temps et lieu. Moi, j’en arrache encore à la pige.

“Mais au moins tu peux faire ce qui est important pour toi !” Édith dit.

Ça, c’est vrai.  Les poètes et militantes du soulèvement burundais, l’intégration des réfugiés syriens par le spectacle, des façons originales de surmonter l’homophobie (lien en anglais), le fait que le Métro de Montréal ne soit pour les personnes à mobilité réduite après 50 ans, la politique provinciale, la situation des femmes autochtones…un hommage à Leonard Cohen (lien en anglais)…un depart en mer…j’ai pu faire tout ça grâce à la flexibilité que le statut de pigiste me donne. Et grâce, bien évidemment, aux médias qui  me paient pour faire mon trip, comme on dit.

L’un de ces médias est Ricochet, un média alternative qui traite des enjeux en profondeur avec un penchant pour la justice sociale (guerrier style), pour le pluralisme, pour l’altermondialisme et pour la promotion des voix de jeunes écrivains.

Je viens d’apprendre que mon principal employeur va être impliqué dans une poursuite au civil. Dans un coin, Ricochet, une des rares voix jeunes et socialement libérales sur le paysage médiatique francophone. Dans l’autre coin, Richard Martineau, chroniqueur pour le Journal de Québec et le Journal de Montréal, porte-parole des mononcs de banlieue dans la cinquantaine, qui se soucie pour les pauvres ‘tits policiers dont les réputations auraient été entachés par les allégations de Val d’Or  (innocents jusqu’au preuve du contraire on est d’accord, mais pensez-vous vraiment que  des femmes portent des accusations d’agression sexuelle rien que pour brasser d’la marde?) qui considère (du moins dans ses écrits, je ne l’ai jamais rencontré) que réfugié musulman = bombe à rétardement et que multiculturalisme = haine de soi, que les milléniaux et les membres de minorités raciales et sexuelles ne sont que des chialeux , que le multiculturalisme est à la racine de tous nos problèmes actuels et que le “vivre-ensemble” n’est pas un idéal autant qu’un rêve éveillé des milléniaux bisounours.

Conversément, dans la foulée des attentats de Charlie Hebdo, il s’est érigé en défenseur farouche de la liberté de la presse et des prises de positions, parfois provocatrices et illustrées d’une façon encore plus provocante, de l’hebdo français.*

Apparemment, ce défenseur du satire ne comprend pas le but du satire quand il en est lui-même le cible. Richard Martineau poursuit Ricochet pour 350 000 $ suite à un chronique “nécrologique” satirique à son sujet.

Oui, d’accord, une nécro pour quelqu’un qui n’est pas mort, c’Est par définition tester les limites du bon goût un peu. Mais se moquer de la mort des intégristes islamistes, et aussi de Michael Jackson, n’était-il pas aussi à la frontière du bon goût? Et ça, apparemment, ç’était ben beau pour Richard Martineau…

Jugez par vous-mêmes! Voici la nécro en question.

Et si vous êtes d’accord qu’on a été très, très sages cette année, mettons un peu de sous dans notre bas de Noël/fonds de défense légale!

Merci beaucoup pour votre défense d’un média indépendant, et du journalisme et d’écriture d’opinion indépendant!

*Il est à noter que je ne mets pas en question le droit de Richard Martineau d’avoir les opinions et de déclamer les propos que j’avais cité ci-dessus. Au contraire! La liberté de la parole est le plus grand avantage de notre démocratie et il en jouit autant que qui que ce soit d’autre! Cependant, je trouve que défendre Charlie Hebdo, et ensuite s’attaquer à un journal qui a dirigé le même genre de satire dans ta direction, c’est d’une hypocrisie sans bornes. L’arroseur, arrosé, n’a que lui-même à blâmer. 

Advertisements

About msmarguerite

Young Quebec City-based freelance journalist. once and future nomad. I blog about life, about travel, about things I notice and every so often about work. I enjoy language learning, singing, swing dancing, skating and...other stuff, sometimes. My heart is somewhere in East Africa, Haiti or Eastern Europe. English, français, русский, malo slovensko, un poco de espanol, um pouco de português ndiga ikirundi, mwen ap aprann kreyòl...
This entry was posted in Uncategorized and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Soutenons la liberté d’expression et les voix des jeunes dans les médias!

  1. Pingback: Père Noël, Père Noël, achète-moi des bébelles…où pas. | Ruby Pratka – Year of No Fear

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s