Comment protéger une langue?

Un autre texte que j’ai fait pour le site web de la radio, sur la preservation de la langue kirundie. Je l’affiche ici parce que la “mort” des langues est un enjeu global. Il y a autour de 7000 langues différentes parlées autour du monde (plus de 200 dans le seul Cameroun) et entre 50 et 90 pour cent de ces langues disparaitront, si rien n’est fait pour entraver leur declin, avant l’année 2100.

Des langues en danger sont séparées en quatre catégories– vulnerable (parlées par toutes les générations mais les enfants ne les parlent pas en dehors de la maison), définitivement en danger (les enfants ne les parlent plus), sévèrement en danger (parlée par les grands-parents. La génération des parents les comprend, mais ne les parle plus entre eux ni aux enfants) et critiquement en danger (les locuteurs les plus jeunes sont la génération des grands-parents, et eux ne parlent pas frequemment la langue et pourraient ne pas le maitriser).

Mais la mort d’une langue commence même plus tôt– une langue qui n’est plus utilisée dans la presse, qui n’est pas enseignée, que les intellectuels ne peuvent plus utiliser pour parler de leurs domaines, qui n’est pas valorisée par les jeunes qui le parle, est precaire même si, comme le kirundi, il a des millions de locuteurs.

Même le néerlandais commence à montrer des failles, parce qu’il n’est plus utilisé pour les études au-delà du niveau de licence, et les jeunes n’écoutent plus la musique populaire dans cette langue– quoique, ce n’est pas vrai pour le néerlandais en Belgique.

Au Canada, il y a 90 langues parlées par les Prémières Nations (y compris des dialectes, des variants et des créoles) reconnues par l’UNESCO comme étant en danger de disparition, sans parler du polémique qui entoure l’usage du français, au Québec et surtout en dehors du Québec. En France, il y a 23 langues et dialectes jugées vulnérables ou en voie de disparition, dont le basque (une langue qui ne ressemble à aucune autre au monde) et l’occitan, la belle langue chantante avec laquelle je suis un peu entrée en contact à Nimes. Des centaines de langues sont en voie de disparition en Afrique, dont plusieurs parlées par moins de cent personnes. Malgré ce constat alarmante, il existe des dizaines de langues– dont l’hébreu, le hawaiien et le maori, par exemple– qui ont été “resuscitées” par des nouvelles générations de locuteurs. Mais espérons quand-même que le kirundi ne mourra pas pour devoir être resuscité!

Voilà le texte qui a été publié…

Selon l’UNESCO, la moitié des langues parlées autour du monde aujourd’hui disparaitront d’ici cent ans. il y aurait des centaines de langues en voie de disparition maintenant, avec une centaine de locuteurs ou même moins. Par rapport à la langue du peuple Elmolo du sud-est du Kenya, qui a moins de 400 locuteurs, la position du kirundi avec ses 8 millions de locuteurs semble sûre. Mais le nombre absolu de locuteurs n’est pas le seul indicateur de la position d’une langue. Les spécialistes en linguistique considèrent aussi que la transmission entre les générations, les attitudes des locuteurs envers leur propre langue, les domaines dans lesquelles des intellectuels utilisent la langue et la disponibilité du matériel écrit dans la langue comme des indicateurs également importants. Vue de cet angle, quand les études se font en français ou en anglais et les affaires en anglais ou en swahili, la position du kirundi pourrait être plus menacée qu’on ne pense.

Le département des langues et litteratures africaines de l’Université du Burundi travaille sur des dictionnaires kirundi-français et kirundi-anglais. Francine Kanyange de la Radio Isanganiro parle avec le professeur Isaie Nimagalitse du département des langues et litteratures africaines de l’Université du Burundi, sur l’importance de la préservation de la langue nationale et les manières d’entraver son déclin.

Les intellectuels ont été formé à l’école des etrangers qui, peut-être, ne voulaient pas que nous nous développions au vrai sens du mot développement, parce que le développement est lié à la langue. L’intélligence se developpe grâce à la langue.

Les familles en general, nous devons essayer d’apprendre aux enfants des le plus bas age le kirundi. y a des gens qui parle parfaitement bien le kirundi, mais ces gens-là ne sont pas souvent considérés comme des intellectuels.

Dans l’enseignement, il faut que les élèves apprennent les accents, et qu’ils apprennent à écrire. Parce que nous risquons de devenir des illetrés, des analphabètes, tout en étant des intellectuels, parce qu’on ne maitrise pas notre langue maternelle.

Nous devons transmettre nos connaissances en utilisant notre langue, le kirundi. Mais cela ne nous empêche pas de continuer à apprendre d’autres langues, notamment le kiswahili, le français et l’anglais, parce que nous entrons, effectivement, dans l’East African Community.

Comme disait De Gaulle, nous devons boire dans notre propre verre, c’est-à-dire parler notre langue, le kirundi, mais nous devons trinquer avec tout le monde.

For the English speakers that are interested in learning more about threatened languages, have a look at the book “Spoken Here” by Mark Abley or “Empires of the Word” by Nicholas Ostler, or the National Geographic online project “Enduring Voices” (aesthetically beautiful as ever): http://travel.nationalgeographic.com/travel/enduring-voices/

Advertisements

About msmarguerite

Young Quebec City-based freelance journalist. once and future nomad. I blog about life, about travel, about things I notice and every so often about work. I enjoy language learning, singing, swing dancing, skating and...other stuff, sometimes. My heart is somewhere in East Africa, Haiti or Eastern Europe. English, français, русский, malo slovensko, un poco de espanol, um pouco de português ndiga ikirundi, mwen ap aprann kreyòl...
This entry was posted in Uncategorized and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Comment protéger une langue?

  1. msmarguerite says:

    …et pour ceux et celles qui sont interessés par la préservation des langues, jetez un oeil à ça!

    http://www.bbc.co.uk/news/magazine-23497131

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s